23/08/2007

ca avance...

La nervure ronde du pavillon est reconstituée à partir d'un tube d'acier d'un centimètre de diamètre et d'épaisseur 1 mm, il est galbé sur le modèle de la traverse du découvrable. ensuite une tôle est pliée puis galbée au marteau pour refaire la goulotte transversale intérieure...

036037

 

 

 

 

038039

 

 

 

 

Ensuite je réajuste l'ouverture rectangulaire de la serrure, doublée par un fer plat de 25 mm de large et 4 mm d'épaisseur, un peu plus long que le renfort d'origine pour que l'effort se répartisse plus...de toute façon, il est invisible puisque à l'intérieur des tôles visibles, sous le ciel de toit.

040039a

 

 

 

 

Puis dans une tôle un peu plus fine, je réalise la jointure du ciel de toit

040a041

 

 

 

 

Reste à galber une tôle dans les deux sens pour refermer la partie allant vers la vitre, puis souder point par point cette tôle pour éviter de trop grosses déformations...

042043

 

 

 

 

044045

 

 

 

 

Reste les enduits de finition...D'abord un mastic d'aluminium puis un mastic classique...mais très léger, le galbe n'est pas mauvais du tout...

J'ai bien fait d'attendre 16 ans pour l'attaquer...je suis pas sûr qu'à l'époque j'aurai su faire cela tout seul...Moqueur

046

00:36 Écrit par Franck Desespringalle dans Ovale 57 ragtop "Killin' Time" | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

courage salut, beau taf que tu fais sur l ovale
bonne continuation !

Écrit par : vincent | 23/08/2007

Avoir un blogue souvent à jour est très indispensable pour conserver le contact avec ces internautes, tout à l'instar des commentaires c'est pour ça que il vous laisse cette remarque pour vous encourager.

Écrit par : paris sur france honduras | 12/06/2014

Les commentaires sont fermés.